POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 31 août 2010

L'Iran condamne la presse qui fait écho aux insultes

La presse d'opposition française aura-t-elle reçu le message ?

Carla Bruni-Sarkozy et Isabelle Adjani ne seront pas lapidées !

À l'instar d'autres personnalités françaises, Carla Bruni-Sarkozy avait affirmé le 23 août dans une lettre ouverte que «la France n'abandonnera pas» Sakineh Mohammadi Ashtiani, mère de famille de 43 ans condamnée à mort par lapidation dans une affaire mêlant, selon la justice, des adultères et le meurtre de son mari. «Répandre votre sang, priver vos enfants de leur mère, mais pourquoi ? Parce que vous avez vécu, parce que vous avez aimé, parce que vous êtes une femme, une Iranienne ? Tout en moi se refuse à l'accepter», écrivait la première dame de France. Téhéran a annoncé début juillet la «suspension» de la condamnation, mais les proches de Sakineh redoutent son exécution à tout moment.

En revanche, les insultes ont plu sur nos femmes signataires
(et plu à la presse française qui les a amplement diffusées )

Insultées,elles n'ont reçu le soutien ni d'Aubry, ni de Royal !

Après avoir insulté l'épouse du Chef de l'Etat, un journal iranien conservateur proche du gouvernement assure que l'épouse de Nicolas Sarkozy «mérite la mort» pour avoir défendu cette Iranienne condamnée à la lapidation.

=> Aucune candidate socialiste putative n'a exprimé de solidarité avec ses concitoyennes.


Le gouvernement iranien condamne les insultes de sa presse


Suite aux insultes , le ministère des Affaires étrangères iranien a déclaré que
l'Iran «n'approuve pas l'insulte contre les responsables des autres pays». «J'espère que tous les médias feront attention», a ajouté son porte-parole.
Faisant la leçon à nos drôles de socialistes, le ministère iranien a insisté: «On peut critiquer la politique hostile de certains pays ou le comportement des responsables d'autres pays et exprimer notre protestation, mais il ne faut pas utiliser des mots insultants. Cela n'est pas correct.»
Mélenchon, Mamère, Aubry et Royal sont visiblement répérés ! Ils plaisent aux islamistes et ne seront pas lapidés...
Mélenchon insulte Hortefeux - lire PaSiDupes


La presse iranienne se désolidarise des outrances de leurs confrères

Et ce sont LePost, le Canard Enchaîné ou Marianne qui à leur tour sont par conséquent stigmatisés
Dans son ensemble, la presse iranienne s'est en effet gardée d'emboîter le pas à Kayhan, coutumier de propos insultants à l'égard de responsables iraniens ou étrangers. Mais le site Internet du groupe de presse gouvernemental avait enchéri lundi en indiquant que les «nombreux antécédents d'immoralité» attribués à Carla Bruni-Sarkozy lui faisaient mériter le «titre» donné par Kayhan.

Des leçons de civilité et de respect
Le site Internet conservateur Asriran avait en revanche critiqué l'article injurieux, estimant que «les media iraniens qui se réclament de la culture islamique et iranienne doivent se montrer courtois dans leurs commentaires, même s'ils concernent des ennemis».


Et "les media français qui se réclament de la culture républicaine et démocratique ne doivent-ils pas se montrer courtois dans leurs commentaires, même s'ils concernent des ennemis"?

Philippe Bilger: honte à Jacques Weber - lien PaSiDupes
La gauche insulte; pourquoi pas les Bleus ? - lien PaSiDupes
Mélenchon insulte media et journalistes - lien PaSiDupes

L'évêque de Toulouse désavoue la gauche manipulatrice des Rom

L'archevêque de Toulouse rectifie les interprétations de ses propos

L'acte de contrition de Mgr Le Gall

Hier, le saint homme a tenu à corriger le "décryptage" des propos que la presse bien intentionnée lui a prêtés à Lourdes ce week-end et qui ont été détournés en polémique par des laïcs bienveillants: « Je n'ai pas fait de parallèle entre LE SORT des Juifs pendant la guerre et celui des Rom aujourd'hui, sort qui bien évidemment n'est pas comparable. »

« Mais en citant
Mgr Saliège, j'ai invité les chrétiens et les hommes de bonne volonté à avoir la même attitude d'accueil, de respect et de fraternité envers les Rom, que celle que mon prédécesseur demandait aux catholiques du diocèse de Toulouse en août 1942, et que Benoît XVI recommandait également aux pèlerins de langue française il y a quelques jours, pour éviter toute dérive ou tout excès », poursuit Mgr Le Gall.

Les propos de l'archevêque toulousain continuent de susciter des réactions. Plusieurs élus de droite ont protesté. Hier, le Premier ministre François Fillon a qualifié de « faute grave » la comparaison démentie depuis par Mgr Le Gall entre les Juifs et les Rom.
Lire PaSiDupes sur la révélation par le Premier ministre du double langage du premier secrétaire du PS

Manipulation laïque ou charité chrétienne ?

Dimanche, Elie Wiesel, prix Nobel de la Paix et survivant de l'Holocauste, avait également jugé le parallèle « inacceptable », tout en se disant solidaire des Rom : « Il faut être prudent avec le langage. Ces Rom, on les envoie en Roumanie, en Hongrie, pas à Auschwitz. »

Le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) par la voix de sa présidente régionale Nicole Yardeni, a évoqué « une maladresse » du prélat toulousain et exprimé sa « tristesse de constater que l'impuissance politique peut conduire à stigmatiser une population ».
Lire aussi dans PaSiDupes la réaction d'Arno Klarsfeld, que la presse occulte: video 1

Le cardinal archevêque de Paris s'est bien gardé de l'amalgame entre les pouvoirs séculier et treligieux

Le ministre de l'Intérieur a reçu aujourd'hui le président de la confédération épiscopale, Mgr André Vingt-Trois. La déclaration de Brice Hortefeux, « les déclarations qui ont été faites par la plupart des responsables de la hiérarchie catholique disent, à juste titre, la même chose. Ils parlent de notre devoir d'accueil et de respect des autres » n'a pas été démentie par le représentant des évêques de France à sa sortie de la rencontre.
Lire PaSiDupes

Le ministre Hortefeux continuera donc à faire respecter
les lois de la République

Les camps illicites seront encore évacués et les clandestins roumains renvoyés dans leurs pays d'origine, répondant - en la démasquant - la socialiste Martine Aubry dont il fustige les propos hypocrites.

Pour le Nouveau Centre, Jean-Christophe Lagarde a dénoncé le "bal des faux- culs":
à lire dans PaSiDupes

"Petits Meurtres entre Camarades" au PS

La farce de l'unité socialiste à La Rochelle

L'impertinence déplaît soudain au PS

David Revault d'Allones, un journaliste de Libération qui n'est pas 'politiquement correct' ?
Il ne fallait pas compter sur Mediapart, alors l'auteur se livre lui aussi à des "révélations", mais cette fois sur les turpitudes internes des éléphants: ce n'est pas tout rose !
VOIR et ENTENDRE ce descendant d'Ernest Renan, interrogé par Nicolas Poincaré au micro de France Info, irrite les socialistes à la veille de son université d'été de l'esbroufe à La Rochelle:

Il dérange au PS... envoyé par Europe1fr

Sa Cynique Majesté Royal ne sait plus ce qu'elle dit

Interrogée le 26 août par Jean-Michel Aphatie, Désirdavenir Royal lui fait des réponses pathétiques:

Aphatie, parlant de David Revrault d'Allonnes, "il vous fait dire ceci (alors je ne sais pas si vous l'avez dit vraiment) : "Je pense que je gagne les Primaires face à tous les autres candidats". C'est vrai ? Vous le pensez, Ségolène Royal ?

D'abord, je conteste cette méthode éditoriale qui consiste...

Ah ! la mienne ?

Non celle-ci, d'un livre comme ça là aussi...

Ah, celle de David Revault d'Allonnes, oui d'accord. J'ai eu peur.

... Pour sans doute vendre du papier qui consiste à reprendre des bribes de déclarations qui - il faut quand même le préciser - sont datées du mois de juin dernier. En Politique quand même les choses vont vite...

C'est pas vieux quand même, juin dernier, vous savez !

Oui mais, j'entendais ce matin là, j'écoutais ce matin à la radio en venant vous voir. On avait l'impression,
les auditeurs, les téléspectateurs qui entendent ça, ont l'impression que je viens de faire des déclarations de ce type aujourd'hui à la veille de l'université d'été de La Rochelle. Ca n'est pas correcte cette façon de procéder ; et là aussi, on a besoin d'un peu de respect parce que la politique c'est quelque chose...

Mais si on rapporte vos propos du mois de juin, vous les avez tenus ou pas, ces propos au mois de juin ?

Je ne me souviens plus.

D'accord."

Rom: Mgr Vingt-Trois se défend d'opposer l'illégalité au gouvernement

Les évêques refusent de se faire instrumentaliser
Président de la Conférence des évêques de France, le cardinal André Vingt-Trois s'est défendu de vouloir organiser un "match politique" avec le gouvernement à propos du sort réservé aux Rom en situation irrégulière en France.
A l'issue de son entretien le mardi 31 août 2010 avec le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux,
le cardinal de Paris a assuré vouloir trouver des solutions justes pour les Roms menacés d'expulsion.

Réunion de l'Eglise et de l'Etat: des catholiques contre le gouvernement

L'opposition fait de la récupération

A l'unisson avec une certaine opposition laïque, des représentants de l'Eglise catholique française ont exprimé leur désaccord avec les renvois groupés des clandestins roumains dans leur pays d'origine cet été.
L'intoxication politicienne de la gauche fournit aux opposants UMP au gouvernement une occasion de marquer sa différence.

S'inspiré de la Bible,
le pape Benoît XVI y a évoqué la situation des Rom catholiques

Le 22 août, il a rappelé en français la nécessité de "savoir accueillir les légitimes diversités humaines". Le pape est en effet tout à fait dans son rôle de charité chrétienne et de Père de tous les Chrétiens, Rom ou Français. En revanche, il ne prend pas parti sur la situation des Roumains clandestins au regard de la loi française et de la réglementation européenne.

Repentance: Mgr Vingt-Trois s'en tient à la Bible

"Nos interventions ne se situent pas dans le champ politique", a déclaré André Vingt-Trois à la presse à sa sortie du ministère de l'Intérieur.
"Nous n'avons pas l'intention d'attaquer la politique du gouvernement, ni le président de la République, ni son ministre de l'Intérieur, ni aucun autre ministre d'ailleurs", a assuré l'archevêque de Paris.
"Ce n'est pas sur ce terrain-là que nous nous plaçons".

Mgr Vingt-Trois invite les laïcs à ne pas instrumentaliser le message de l'Eglise

Le prélat a dit vouloir veiller "à ce que la préoccupation première de nos paroles et l'écho qui leur est donné ne soit pas d'organiser un match politique mais vraiment de contribuer autant que nous pouvons à faciliter des solutions justes pour les personnes qui sont concernées".

Voeu pieu
Il n'est pas de pire sourd que l'opposition qui ne veut pas entendre.

Tout sur les Rom clandestins, par Eric Zemmour (2008-2010)

Emoi vertueux dans le microcosme hypocrite du « politiquement correct »

Les vertueux irresponsables ont beaucoup à apprendre pour se faire une opinion libre et saine.

2008: LePost copiait-collait

« A lire dans Le choc du mois de novembre, l'entrevue du rédacteur en chef Bruno Larebière avec le polémiste et journaliste du Figaro Eric Zemmour, connu pour son courage et son intégrité professionnelle, tranchant avec le politiquement correct ambiant.
Eric Zemmour, interrogé exclusivement sur le phénomène migratoire et ses conséquences, ne craint pas d'affirmer que « C'est un tsunami démographique qui se produit ». Il révèle également les confidences d'un ministre dont nous ne sauront pas le nom lui ayant confié : « On vit la fin de l'Empire romain ».

Eric Zemmour rapporte aussi le contenu de son face à face avec Brice Hortefeux, ce dernier lui ayant avoué avoir renoncé à toute assimilation des populations immigrés à la culture française au profit de l'intégration, qui consiste à conserver sa culture d'origine. Ce à quoi le collaborateur de Laurent Ruquier a réagi en lui jetant à la figure : « Vous ne faîtes pas votre boulot. Vous avez honte de votre ministère! »

Eric Zemmour reprend aussi à son compte une citation du général de Gaulle :
« C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne […] Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer en métropole alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! ». Rapporté par Alain Peyrefitte dans son ouvrage « C’était de Gaulle", (1994-2000; éditions De Fallois-Fayard).
(source: Le choc du mois)
Une recommandation de lecture à Dominique de Villepin...

2010: Eric Zemmour : Le problème des Roms en Europe, c'était écrit !

VOIR et ENTENDRE
le chroniqueur vedette de France 2 sur RTL, le 25 août 2010:

Le problème des Roms en Europe, c'était écrit !
envoyé par rtl-fr. - L'info internationale vidéo.

Compte -rendu de la video:

"La France n'a pas vocation à accueillir tous les Roms"
: la phrase est signée Claude Guéant, le secrétaire général de l'Elysée, paraphrasant le socialiste Michel Rocard, qui, alors qu'il était premier ministre, avait dit que "la France n'a pas vocation à accueillir toute la misère du monde".

Pour Eric Zemmour, le débat sur les Roms n'est pas un débat franco-français, mais un débat européen. Pour lui, ce qui explique l'arrivée tardive de la Roumanie dans l'Union Européenne, en plus du retard économique important du pays, c'était cette question de la migration des Roms.

Les 9 millions de Roms qui n'ont quasiment jamais été scolarisés quelque part affolaient tous les pays européens. La crainte de ces réseaux pour la plupart utilisant des enfants pour mendier et voler et les jeunes filles pour faire les trottoirs.

Pourtant, les traités européens prévoient que l'on peut limiter la libre circulation en Europe pour lutter contre la criminalité. D'autres clauses provisoires de sauvegarde avaient été prévues pour lutter contre l'immigration massive des Roms dans certains pays de l'Union Européenne (notamment l'Italie et la France). Ces dispositifs juridiques permettent aujourd'hui à Brice Hortefeux d'affirmer avec raison que les camps Rom sont illégaux et qu'il respecte en les expulsant la loi française et la loi européenne.

Les expulsions ne suffisent pas. Les Rom renvoyés ont volontiers pris les 300 euros distribués par les services sociaux de la République et les contribuables français.

Les italiens veulent aller plus loin, car la libre circulation en Europe protége les Roms. Nos voisins transalpins souhaitent que l'on puisse expulser les citoyens certes européens, mais qui ne respecteraient pas des règles de bonne adaptation dans le pays dans lequel ils entrent. Cela modifierait complètement l'esprit Schengen : liberté d'entrer à condition de respecter, une fois sur place, certaines règles.

Berlusconi avait d'ailleurs subi une admonestation papale il y a quelques mois pour avoir tenu ces propos et fait cette demande à l'Union Européenne (demande uniquement verbale et politique, pas encore technique et officielle).
La France, pour Eric Zemmour, attire fortement les Roms grâce ou à cause d'un système scolaire et social qui combinent générosité et laxisme.

De 2007 à 2013, le gouvernement roumain va recevoir 20 milliards d'euros d'aide de Bruxelles, mais n'a pas encore trouvé le temps ni les moyens pour les affecter aux Roms, surtout en pleine crise.

Aubry expulse des Rom: Ouest France confirme son double langage

L'hypocrisie de Martine Aubry est une insulte aux Français


Ouest France dénonce le premier secrétaire du PS

Le quotidien titre:
Rom - L'évacuation du campement de Lille
demandée par Martine Aubry

Alors que la gauche tire à boulets rouges sur la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy, la droite, elle, ne manque pas de souligner les expulsions de campements roms demandées par des maires socialistes. C'est notamment le cas à Lille, comme l'a souligné ce matin, non sans malice, François Fillon, et ce que confirme Brice Hortefeux cet après-midi. Ce dernier assure même que Martine Aubry, première secrétaire du PS et maire de Lille, aurait pu à tout moment stopper cette évacuation.

« Cette opération a été lancée à la demande express de Martine Aubry. (Elle) aurait pu être arrêtée à tout moment si elle l'avait souhaité ». Aujourd'hui, en conférence de presse, Brice Hortefeux n'a pas manqué d'adresser une pique à Martine Aubry. Selon le ministre, les évacuations de camps de Roms reposent sur une décision de justice et sont sollicitées par les élus eux-mêmes. Il indique même que l'actuelle maire de Lille aurait pu stopper l'évacuation « jusqu'à jeudi dernier ». « Or, il n'en a rien été », a-t-il souligné.

En tenant ces propos, Brice Hortefeux avait en tête l'évacuation du camp de Roms de Villeneuve-d'Ascq, commune située sur la communauté urbaine présidée par la première secrétaire du PS.
Lire aussi PaSiDupes sur E. Besson qui démasqua la politique locale du premier secrétaire PS

Fillon aussi

«La première secrétaire du PS a donc fait procéder» à l'évacuation «d'un campement protégé par le père Arthur, connu pour avoir espéré la mort du président de la République»», ajoute le ministre de l'intérieur.
Lire PaSiDupes sur la réaction sereine et ferme de F. Fillon

Le Premier ministre François Fillon avait déjà noté cela ce midi. Martine Aubry lui avait alors répondu qu'évacuer un terrain n'était pas la même chose qu'expulser par «charters entiers» qualifiant François Fillon [le Premier ministre !] de «VRP» de la politique de Nicolas Sarkozy. [respect évident de la personne comme de la fonction en des termes sans vulgarité aucune...
Lire un article précédent sur la grossièreté de la Ch'tite Aubry -lien 1 - , qui stimule et valide ainsi les insultes de Mélenchon -lien2 ]

La numéro un du PS répondait quasiment instantanément au Premier ministre qui l'a accusée d'avoir demandé en juillet des évacuations de Roms en tant que présidente de la communauté urbaine de Lille.

La majorité conteste les termes et la réalité de "charters" entiers ou non.
ENTENDRE le compte-rendu de 24heuresactu

Hypocrisie : Martine Aubry expulse les Roms de Lille !
envoyé par thony911

Cette video est la bienvenue pour tenter de convaincre les inconditionnels béats du PS, intoxiqués par les media impertinents à l'encontre de la majorité, mais bernés par la désinformation éhontée de l'opposition hypocrite, mais ... vertueuse !

Mélenchon (PS), coupable de délit de faciès, insulte B. Hortefeux ?

Le 'vulgaire' Mélenchon sur Hortefeux : « C'est sa tête qui est un terrain vague ! »

Invité de Bourdin direct ce mardi matin sur RMC, le président du Parti de Gauche, le parano Jean-Luc Mélenchon a, comme à son habitude, tenu des propos de voyou, donnant l'exemple de l'incivilité à l'égard des responsables de la majorité.
Incapable de se maîtriser, même à jeûn de bon matin, le socialiste proche des trotskistes du NPA a encore été victime d'une sortie de route en réaction à la réaffirmation légitime du ministre de l'Intérieur la veille que « la France n'est pas un terrain vague ». Méprisant, Jean-Luc Mélenchon estime avec hauteur que « c’est sa tête qui est un terrain vague à cet homme là. Il n’y a rien dedans : des mauvaises herbes, des pensées névrosées, la peur de l’étranger, la haine de tout le monde. Pour dire autant de bêtises et s’y prendre aussi mal ».

« Le PS est tombé sur la tête s’il désigne DSK pour 2012 »

Par ailleurs fermement opposé à une candidature de Dominique Strauss-Kahn à la Présidentielle de 2012, Jean-Luc Mélenchon s'en est également pris aux socialistes : « Les socialistes sont tombés sur la tête s’ils désignent DSK comme candidat, ils vont nous mettre dans une impasse. Comment voulez-vous qu’on s’accorde avec un homme qui a passé tout l’été, en tant que directeur du FMI, à mettre en place des plans d’austérité dans toute l’Europe ? Pourquoi on va combattre Sarkozy et sa politique de faveur pour les riches, pour ensuite amener un gars qui fera exactement les mêmes choses ? Cet été est sorti un rapport du FMI qui dit que c’est bien ce que fait monsieur Sarkozy et qu’il faut aller plus loin. Donc je dis aux socialistes : pas ça ! Sur cette base là, on ne peut pas s’entendre. »

« Un référendum pour les retraites »

A quelques jours de la manifestation nationale pour les retraites, le Président du Parti de Gauche fait le point sur ce sujet délicat : « La France est en colère, renfrognée, pas contente. Moi je dis : je sais faire la retraite à taux plein à 60 ans et sans augmentation de la durée de cotisations. C’est ce monsieur [ndlr, Nicolas Sarkozy] qui fiche la pagaille en nous obligeant à faire la grève. La retraite à 60 ans, ce n’est pas un caprice de François Mitterrand, c’est un vote des Français en 1981. Le Président Sarkozy s’était engagé à ne pas y toucher. Il a une solution : le référendum. Je lui dis : puisqu’il y a doute et risque de pagaille, faites voter ! Les Français diront oui ou non. Ou bien qu’il retire tout de suite son projet. Ça ne tient pas debout ce qu’il fait. »
Superman, c'est Mélenchon ?

« Excédé d’entendre qu’il n’y a pas d’argent »

Pressé de dire quelle solution il aurait pour financer une retraite à taux plein à 60 ans et sans augmentation de la durée de cotisations, Jean-Luc Mélenchon explique, « excédé d’entendre qu’il n’y a pas d’argent » : « En 2008 il manquait 5 milliards. Simplement en taxant les stock-options on les a. Aujourd’hui, il faut beaucoup plus. On peut augmenter de 2 points les cotisations patronales, ça fait 12 milliards. On peut taxer les dividendes comme on taxe le travail. Les grandes entreprises de ce pays ont beaucoup d’argent. »

Simpliste ou simplet, le camarade ?

Ex-socialiste, Eric Besson souligne l'adéquation entre les valeurs de l'UMP et des Français

Séminaire UMP 2010

VOIR et ENTENDRE présente les valeurs défendues par l'UMP qui se rapprochent le plus des valeurs des Français, le 30 août 2010:

Séminaire UMP : Itw Eric Besson envoyé par ump

Rien sur le "bien-être" ?

Mais, à l'université d'été du PS de La Rochelle, Martine Aubry l'a supprimé de son 'projet' : à peine lancée, cette politique -pleine de promesses ?- est mise au rancart. Lien PaSiDupes: devoir de mémoire d'une grossesse nerveuse
Stérilité PS ?

Rentrée: le Premier ministre tord le cou aux mensonges de l'opposition

Riposte de rentrée du gouvernement sur France Inter

VOIR et ENTENDRE François Fillon rappeller que la politique d'évacuation de terrains occupés illégalement et de reconduite de Rom clandestins en Roumanie et Bulgarie n'est ni nouvelle ni illégale, mais respectueuse de cette population et dans la continuité de celle qui était menée l'an passé.

Il rend publique la politique d'évacuation de camps illégaux par Martine Aubry dans sa commune quand elle est maire de Lille
, mais qui s'oppose avec virulence à la politique gouvernementale de respect de la loi française quand elle est premier secrétaire "truand", tout comme l'a été Sa Cynique Majesté Royal (cf. J.-M. Aphatie) du PS !

Il dit aussi sa façon de penser de l'instrumentalisation du problème des clandestins par D. de Villepin et de certains évêques (Paris, Aix-Arles et Toulouse)
Lire PaSiDupes sur le bal des "faux-culs", selon J.-Ch. Lagarde (NC)
Partie 1:


François Fillon interview de rentrée 1/2
envoyé par FrancoisFillon


VOIR et ENTENDRE François Fillon faire le point de son programme de rentrée :
retraites (pénibilité et mobilisation syndicale du 7 septembre), budget, réduction des déficits et des effectifs divers, le harcèlement contre Eric Woerth et la mise en examen de Dominique Strauss-Kahn par Eva Joly (qui est moins virulente s'agissant du couple Huchon), les emplois fictifs de la mairie de Paris, etc...
en répondant aux journalistes (et accessoirement à quelques auditeurs) de France Inter le lundi 30 août 2010 (partie 2):


Fillon répond aux auditeurs de France Inter 2/2
envoyé par FrancoisFillon

Voir et entendre Eric Besson dans son effort de désintoxication de l'opinion

lundi 30 août 2010

Aphatie stigmatise les socialistes: tous des truands !

Les socialistes, des "escrocs" de la comptabilité électorale ?

Ce sont en fait des Rom français en situation irrégulière !

En mai 2010, la Ch'tit' Aubry, la faisant fonction de premier secrétaire du PS, avait insulté le chef de l'Etat en évoquant "un Madoff qui donnerait quelques cours de comptabilité" en parlant de Nicolas Sarkozy.

Elle n'assuma toutefois pas ses propos et nia courageusement les avoir comparés !
Chez ces gens-là, l'insulte est naturelle: lire PaSiDupes

Mais voilà que la vulgaire se fait tacler avec les autres !

"Aimez-vous les uns les autres" (Ségol'haine R.)

Le journaliste humilie et stigmatise la vertueuse en l'accusant de truanderie.

Aphatie l'abaisse ainsi au niveau de Sa Cynique Majesté Royal ?
Lire PaSiDupes sur son Zenith fraternel de septembre 2008

VOIR et ENTENDRE Jean-Michel Aphatie (RTL) le chroniqueur vertueux de Canal+ faire la morale au PS devant Jospin au cours du Grand Journal, le 30 août 2010:
video

Quelles grimaces le gracieux rénovateur socialiste Nono Montebourg va-t-il nous infliger pour blanchir le PS ?... Encore un rideau de fumée en préparation. Avec le soutien de ses collaborateurs trotskistes de Mediapart ?

Un socialiste repenti et impertinent

Aphatie fait savoir qu'il a été membre du PS de 1982 à 1986 et repasse une couche en février 2009 : « J'ai été de gauche et je n'ai jamais été de droite »

Combien de désillusionnés comme lui dont les sondages ne font aucun cas ?...

Rom: Arno Klarsfeld et Ph. de Villiers soutiennent l'action du gouvernement

Le bon sens et la loi prévaudront-ils sur l'irresponsabilité vertueuse

Sécurité: de Villiers (MPF) appelle Nicolas Sarkozy à "tenir bon"

Le président du Mouvement pour la France (MPF), Philippe de Villiers, a appelé le lundi 23 août 2010 Nicolas Sarkozy à ne "pas céder au politiquement correct" dans son combat contre l'immigration clandestine, en ironisant sur les "cris de vierges effarouchées" et des "bourgeois soixante-huitards".

"La majorité présidentielle mène une politique de bon sens et de courage sur les thématiques de la lutte contre la délinquance comme du démantèlement des camps illégaux de Rom", écrit dans un communiqué Philippe de Villiers, qui ne s'était pas encore exprimé sur le sujet.

"Les cris de vierges effarouchées entendus, ici ou là, à droite comme à gauche, proviennent d'irresponsables publics appartenant à une élite déconnectée du réel et de la vie quotidienne des Français. Les incantations des 'bourgeois soixante-huitards', des intellectuels et des bien-pensants insultent les souffrances des Français les plus modestes qui, dans certains quartiers, subissent la loi de l'insécurité, des caïds et du communautarisme", poursuit-il.

Selon le président du Conseil général de Vendée, dont le parti est allié à l'UMP depuis l'été 2009, "l'Union européenne, plutôt que de condamner la France, doit mener une politique de réintégration des Rom en Roumanie".

Philippe de Villiers appelle ainsi "Nicolas Sarkozy [...] à poursuivre sa politique d'ordre juste".

Roms : Arno Klarsfeld approuve aussi


Le célèbre avocat estime que parler de Vichy au sujet des renvois de Rom est "outrancier".

Le gouvernement peut compter sur un appui de taille sur sa politique d’expulsions des Roms : Arno Klarfeld.
"Aujourd’hui les attaques en parlant de taches et de honte sur le drapeau français ou en parlant de Vichy sont totalement outrancières", explique le célèbre avocat. Celui qui défend notamment l'Association des fils et des filles déportés juifs de France avait déjà pris la plume pour écrire dans Le Figaro (article réservé -> lien Marc d'Héré) une tribune du 20 août intitulée "la sécurité ne s'oppose pas à la morale".

"Je me suis déjà engagé pour les Rom", rappelle le conseiller au cabinet du Premier ministre.
Il s’était rendu en 1993 à Rostock, "l’Allemagne avait décidé de renvoyer vers l’ex-Yougoslavie qui était en guerre des milliers de Rom". Il avait fait le voyage jusqu’à Rodstock en compagnie de ses parents, Serge et Beate Klarsfeld, surnommés les chasseurs de nazis pour avoir traqué et traduit en justice de nombreux criminels de guerre.

Mais cette fois pour lui, il n’y a "aucune raison objective" de s’opposer aux expulsions de Roms.
"Ceux qui sont renvoyés sont en situation irrégulière ou ont commis des délits" , souligne-t-il. On les conduit dans un "pays où ils ne courent aucun risque, et en plus ils reçoivent 300 euros".

VOIR et ENTENDRE les mises au point d'Arno Klarsfeld sur Europe 1, face aux accusations outrancières:

Roms : Arno Klarsfeld approuve par Europe1fr

Carla Bruni-Sarkozy traitée de prostituée. Par Aubry ?

"Goujats!", s'exclame faiblement Le Monde

Elle a l'insulte facile, mais Martine Aubry n'est pas en cause

Alors Sa Cynique Majesté Royal ? Certes, elle est capable des attaques les plus basses et injustes contre son vainqueur -et pourquoi pas en s'en prenant par la bande à son épouse- , mais elle est plus insidieuse et plus vacharde que ça. Ce qui permet de passer pour vertueuse !

Qui est alors est donc si peu respectueux de la femme ?
Un quotidien de droite britannique, The Telegraph, n'a pas laissé passer l'insulte et s'en indigne.
En France, Le Monde fait son titre d'un "Goujats !" dérisoire
Il écrit:
"Certains media iraniens n’ont pas apprécié l’engagement de Carla Bruni en faveur de Sakineh Mohammadi Ashtiani, cette femme iranienne condamnée à la lapidation pour adultère. [Et en Iran, comme dans la gauche française, quand on n'aime pas, on insulte !]
L’épouse de Nicolas Sarkozy a signé une lettre demandant sa libération, provoquant l’ire du quotidien pro-gouvernemental Kayhan, qui l’insulte violemment [toute insulte n'est donc pas, par définition, 'violente', tant le phénomène est devenu banal pour la presse hexagonale] dans un éditorial, révèle le journal britannique The Telegraph. Une chaîne de télévision s’en est aussi prise à Carla Bruni-Sarkozy et à Isabelle Adjani, co-signatrice, les accusant d’ “immoralité”. Le journal iranien Kayhan présente Isabelle Adjani,comme une «actrice française à la morale corrompue».
Encore une fois, le parallèle avec le PS est frappant: pour les socialistes et les islamistes iraniens,l'insulte n'est pas immorale.

La présentation des faits par le JDD est dérangeante

"Les prostituées françaises rejoignent la lutte des droits de l'homme".
C'est le titre d'un article paru dans le quotidien iranien Kayhan , contrôlé par la régime islamique. Ces "prostituées françaises" ne sont autres que Carla Bruni-Sarkozy et Isabelle Adjani. Pourquoi ces insultes? Parce que les deux femmes ont signé récemment une pétition pour dénoncer le sort réservé à Sakineh Mohammadi-Ashtiani en Iran où elle est condamnée à mort par lapidation.

Dans cette diatribe d'une violence inouïe, l'épouse "infâme" du chef de l'Etat dont la télévision d'Etat iranienne a également évoqué "l'immoralité", se voit accusée d'avoir "brisé le mariage de Sarkozy (pour) devenir la première dame de France". Pour sa part Isabelle Adjani est présentée comme une " actrice française à la morale corrompue ".

Le 24 août dernier, Carla Bruni-Sarkozy, dans une lettre ouverte, avait joint sa voix à toutes celles qui s'élèvent de par le monde contre la lapidation prévue de Sakineh, notamment à travers une pétition internationale lancée par Bernard-Henri Lévy. "Vos yeux pleins de douleur et de dignité, votre front, votre cerveau, votre âme… transformés en cible pour des lanceurs de pierres, explosés, pulvérisés, en miettes! Effroi et consternation!", s'indignait l'ancienne top-model. "Je ne vois pas le bien qui peut sortir de cette cérémonie macabre, quelles que soient les justifications juridiques avancées. Répandre votre sang, priver vos enfants de leur mère, mais pourquoi? Parce que vous avez vécu, parce que vous avez aimé, parce que vous êtes une femme, une Iranienne? Tout en moi se refuse à l’accepter", poursuivait-elle avant de préciser: "Mon mari plaidera votre cause sans relâche et la France ne vous abandonnera pas".

Pour le moment, L'Elysée n'a pas réagi officiellement à ces insultes. Difficile d'imaginer toutefois qu'elles resteront sans suite:
un defi de la presse ?


=>
Le journal ne prend pas position: insolent quand on lui demande de rester objectif, il est inaccessible à l'indignation quand il y trouverait l'honneur. 'Goujats !


LePost, site Internet du Monde, est plus disert et ambigu

"Les internautes eux aussi se mobilisent pour venir au secours [est-ce bien de secours dont il s'agit ?] de la première Dame de France, en témoignent leurs réactions sur les blogs et réseaux sociaux."

Quelques-uns de ses commentaires modérés:

1. "Minable"
"Aucune femme ne mérite d'être traitée ainsi! Que ce soit la femme de notre Président ou une autre!", s'indigne SHREK64 dans un commentaire sur Le Post. "Elle [Carla Bruni, ndlr] a été choquée et je la comprends !"
A l'image de ce Posteur, les commentateurs sont nombreux à exprimer leur incompréhension face au jugement du journal iranien.
"Qui a dit 'minable' ?", demande MARQUIS75, toujours sur Le Post. "Ça prouve seulement que la presse iranienne est arrivée à un niveau de bassesse assez symptomatique." [A noter que cet adjectif est le préféré de Daniel Cohn-Bendit]

Des internautes invitent aussi l'Iran à nettoyer son jardin avant de s'occuper de celui du voisin, à l'image de ce lecteur du Monde.fr, alors que Kayhan a jugé Carla Bruni "immorale", l'accusant d'avoir brisé le couple que formaient Nicolas Sarkozy et Cécilia
[Une "révélation" inexacte, comme on peut en trouver également dans Mediapart]


2. "Ça sent le bel incident diplomatique"
Au-delà de l'insulte personnelle, les internautes s'interrogent sur les conséquences géopolitiques de cette sortie médiatique iranienne.

"Ça sent le bel incident diplomatique, surtout si le journal est proche du pouvoir et si ce dernier ne dénonce pas l'article", s'inquiète Clarem en commentaire d'un article du Post, alors que le régime iranien reste encore silencieux.

"La bombe nucléaire coming soon (arrive bientôt, ndlr)", lâche Foued sur Twitter.

"Comment Sarkozy va-t-il réagir ?", se demande Bibhu2109, un internaute indien, sur Twitter. Le chef de l'Etat ne s'est pas encore exprimé sur le sujet.


Mais les vertueuses socialistes restent coites !

Ni Sa Cynique Majesté Royal qui nous a joué le coup de la féministe, épouse et mère en 2006-2007, ni la ch'tite Aubry, la grossière hyper-sensible à la vulgarité supposée des autres, aucune n'a encore pris fait et cause pour leur Première Dame, toutes candidates putatives à l'Elysée qu'elles puissent être.

Alors que Margaux Bergey, une simple étudiante en journalisme, mobilise Twitter, en soutien à Carla Bruni mais aussi à toutes les femmes iraniennes victimes du régime : "Nous sommes toutes des putes iraniennes", lance-t-elle.

Anglais, turcs, espagnols...
Les internautes du monde entier relaient cette affaire, et prennent eux aussi la défense de notre première Dame, à l'image de la blogueuse américaine PrairiePundit :

" L'Iran veut aussi lapider Carla Bruni ? "

Lire PaSiDupes

Kadhafi veut une Europe islamique: l'islamisation de la France est donc bien au programme

Pas de quoi déranger les laïcs français, de Lille à Montpellier, en passant par Nantes

Mouammar Kadhafi a plaidé pour l'Islam "religion de toute l'Europe"

A 67 ans, dirigeant de Conseil de la Révolution de la République arabe libyenne populaire et socialiste depuis 40 ans (!), à la suite d'un coup d'État (septembre 1969), al-Khadafi est néanmoins jugé digne de respect par la Ch'tite Aubry et le PS, le PCF et le Mrap, les Cohn-Bendit et Europe Ecologie et les Verts, tous autant qu'ils sont. La LDH proteste faiblement.

C'est en Italie, devant un parterre de 500 jeunes mannequins rassemblées à Rome où il est en visite officielle, à deux pas du Vatican, que le dictateur a choisi de lâcher sa provocation, ont rapporté lundi 30 août les media italiens.

Kadhafi leur a expliqué que "l'Islam devrait devenir la religion de toute l'Europe et que Mohammed était le dernier prophète", a indiqué l'une des participantes, citée par la Stampa.
Un lapsus linguae !
Le sous-secrétaire à la présidence du Conseil, Carlo Giovanardi, catholique très pratiquant, n'en a pas cru ses oreilles et a cherché à éteindre l'incendie en parlant de "formule prononcée dans un cercle privé". Les lapsus, mieux que le serum de vérité, ne sont-ils pas révélateurs ?

Un auditoire payé

A l'issue de la conférence du leader libyen, pour laquelle elles avaient été payées autour de 80 euros, les jeunes femmes ont reçu chacune un exemplaire du Coran.

Anonymes, vénales et hypocrites
"Pour nous c'était vraiment ennuyeux. Kadhafi ne savait pas que nous étions payées, sinon il n'aurait pas accepté de nous rencontrer", a ajouté à la Repubblica, une femme libre de 25 ans .
L'agence, qui a recruté ces hôtesses et ne leur a refusé la liberté de s'habiller autrement qu'avec sobriété (comme en atteste la video ci-dessous !), a menacé les jeunes femmes qui lâcheraient le morceau hallal à la presse de ne pas être rémunérées.


Mouammar Kadhafi est arrivé dimanche à Rome pour une visite marquant le 2e anniversaire de la signature du traité d'amitié italo-libyen, le 30 août 2008 à Benghazi (Libye), qui a mis fin au contentieux sur la période coloniale.
VOIR et ENTENDRE le reportage Euronews et les gazelles du désert lybien:

Kadhafi converti des mannequins à Rome
par trossy2

Le traité permet notamment le refoulement en Libye des candidats à l'immigration en Europe.
ENTENDRE le compte-rendu de RTL
video
Le député européen Mario Borghezio, membre de la Ligue du Nord (allié du parti de Berlusconi), s'est inquiété
"des propos de Kadhafi qui montrent son projet dangereux d'islamisation de l'Europe".
Les liens entre l'Italie et son ancienne colonie se sont resserrés depuis la signature du traité d'amitié, faisant de l'Italie le 3e investisseur européen en Libye.

Pas de René Dosière (PS) en Lybie ?

On sait que le socialiste René Dosière veille à ce que le train de vie de la France ne fasse pas d'ombre aux pays émergeants riches de leur pétrole, au cas où Sarkozy n'aurait rien d'autre en tête que de stigmatiser des arabes.

Cette visite haute en couleurs a coûté un bras à chaque citoyen lybien
Le colonel Khadafi a en effet fait venir 30 pur-sang et leurs cavaliers pour une parade à laquelle il doit assister lundi soir au côté de Silvio Berlusconi, ce qui suscite la polémique en Italie, y compris dans les rangs de la majorité. Par chance, le colonel ne fume pas le cigare...

Des Verts parmi les chevaux de Troie français

Noël Mamère, Martine Billard, Yves Cochet ou François de Rugy ne voient aucun inconvénient à une transition laïque vers une république française islamique.

Lors de la campagne pour une loi contre les signes religieux à l’école, quelques-uns d’entre eux se surpassèrent. Noël Mamère fut le seul élu de la République à accueillir les jeunes filles voilées devant le Parlement lors des manifestations de février 2004 contre la loi laïque qui se préparait.

Il ira d'ailleurs dans la foulée, soutenir l’UOIF au Bourget, et siègera fièrement à la tribune, au côté de Saïda Kada, proche de Tariq Ramadan, présidente de l’association FFME (Femmes française et musulmanes engagées), qui a poursuivi unemilitante pour les Droits des Femmes et présidente de Fondatrice de Regards de Femmes, Michèle Vianès devant les tribunaux (et fut déboutée).

Dans le même temps, les frères Cohn-Bendit étaient fort peu laïcs

L’ineffable Dany et son frère Gaby (à... Nantes) utilisaient Le Monde pour défendre le voile à l’école. Peu après, Dany-le-rouge assurait que Tariq Ramadan n'est pas "minable", comme bien d'autres, mais tout à fait fréquentable...

Les Verts ont toujours sympathisé avec les militants islamistes
Quant au favoritisme et au clientélisme de la socialiste Martine Aubry, maire de Lille, ils sont désormais connus de tous et désapprouvés.
=> Sinon, lire PaSiDupes sur Martine Aubry, née Delors, épouse Brochen
=> A Lille, la maire PS avait réservé un créneau horaire de la piscine municipale aux femmes musulmanes: lire PaSiDupes sur l'identité musulmane

Mais sait-on que, grâce aux Verts qui ont su utiliser les rapports de forces locaux, Roubaix, par exemple, est d'ores et déjà un laboratoire du projet de société islamique qu’ils rêvent d’imposer aux Français.

Aubry déblatère; Fillon la tacle sur les Rom

Le Premier ministre ne laisse pas Aubry dire n'importe quoi

VOIR et ENTENDRE François Fillon, le Premier ministre, raviver la mémoire des acteurs politiques critiques de la politique gouvernementale de respect de la loi par les Roumains ou Bulgares en situation irrégulière.

Martine Aubry assurera pour sa défense sur France Info qu'
elle respecte la loi - comme tous les maires socialistes !- ce qui affaiblit terriblement son déni effronté.

François Fillon souligne donc la schizophrénie du Premier secrétaire du PS qui joue la vertueuse devant des micros mais déblatère face aux caméras, alors qu'elle refoule les Rom en catimini sur sa commune de Lille...

video

Tout candidate putative à la présidence de la République qu'elle soit, la Ch'tite Aubry assure qu'elle respecte la loi aussi bien que la fonction de Premier ministre.
Mais aux annales de ses insultes, l'hypocrite maire de Lille traite respectueusement le Premier ministre de "VRP de la République".

François Fillon, comme les gens du voyage, est français.
Martine Aubry, telle une Rom, est-elle vraiment dans le respect de la loi et légitime avec une poignée de voix d'avance sur un autre cas socialiste, sa gracieuse rivale, la Cynique Majesté Royal.
Les femmes socialistes en politique apportent-elles un plus ?

dimanche 29 août 2010

Rom: deux Français sur trois désapprouvent la gauche et les évêques

Les Français condamnent les campagnes de presse de la gauche

L'opposition n'inspire pas confiance sur la sécurité

Un sondage OpinionWay pour Le Figaro révèle que Nicolas Sarkozy arrive en tête des personnalités à qui les Français font confiance sur la sécurité.
En France, face au choix socialiste de la police de proximité, Nicolas Sarkozy reste le meilleur pour lutter contre l'insécurité.

Depuis les élections régionales, les media ont fait le mauvais choix de travailler l'opinion dans le sens de l'opposition
, mais pour autant le chef de l'État n'accumule pas tous les déboires depuis la crise et maintient plusieurs longueurs d'avance sur la gauche en matière de sécurité.
Voilà qui conforte le président de la République et ses ministres les moins démagogues au moment où les socialistes Dominique Strauss-Kahn et Martine Aubry le débordent à deux ans de la présidentielle.


La campagne de la gauche pour les Rom n'a pas convaincu

69%
des personnes interrogées approuvent le démantèlement des camps illégaux de Rom et 65 % se déclarent favorables à leur expulsion vers la Roumanie. Des résultats qui confirment d'autres sondages réalisés la semaine dernière.
Lire PaSiDupes: la gauche ne ferait pas mieux, selon un sondage ViaVoice
Dans le détail, 92% des adhérents UMP adhérent à la politique d'expulsion des Rom en situation irrégulière, ainsi que 74% des électeurs de François Bayrou. Ce qui place, une fois de plus, le leader du MoDem en porte-à-faux avec le PS.

Le quasi-plébiscite à l'UMP marque le succès des efforts de désintoxication de l'opinion par Eric Besson
. La controverse des derniers jours alimentée par d'anciens premiers ministres chiraquiens, Dominique de Villepin et Jean-Pierre Raffarin, ont manqué leur objectif.
Sur le sujet des Rom clandestins, les évêques de France n'ont pas été de bon conseil auprès du Saint Siège et la prise de position du Vatican a en définitive été mal reçue.

Un retour du boomerang qui remet les idées en place

Cette belle unité de circonstance des laïcs et des catholiques de gauche n'a pas eu l'impact escompté. Le caractère politicien de ces initiatives humanistes ou charitables n'a trompé personne.

L'opération renforce le gouvernement jusque dans les rangs de la gauche.
40% des électeurs du PS et des Verts ne sont pas opposés au démantèlement des campements illégaux.

Ces agressions médiatiques blessent les Français

Le PS « abîme et salit » les institutions
Selon Bruno Jeanbart, directeur des études pour OpinionWay, les Français «jugent les politiques de plus en plus impuissants» dans le domaine de la sécurité. «Un peu comme pour la lutte contre le chômage, les gens semblent désabusés», analyse le sondeur.
Ministre de l'Intérieur pendant presque quatre ans, Nicolas Sarkozy reste pour les Français le mieux placé pour assurer l'ordre public. Il recueille 28% et devance de près de dix points les présidentiables du PS (DSK et Martine Aubry).

Le sale petit jeu du PS profite au FN

La fille du leader du FN prend la 2e position et devance la Ch'tite Aubry!
Elle recueille en effet l'adhésion de près d'un sympathisant UMP sur quatre, tandis que Sarkozy n'obtient que 15% des suffrages au FN. «Incontestablement, Marine Le Pen ne crée pas l'effet repoussoir que pouvait susciter son père», estime Bruno Jeanbart.

Le PS se tire dans le pied en visant Sarkozy

Ils font tout pour arriver 3e en 2012.
La grande perdante de palmarès est Ségol'haine Royal, qui figure à l'avant-dernière place. L'ancienne candidate à la présidentielle avait pourtant choisi de faire sa rentrée politique en recommandant à ses amis du PS de ne pas adopter une ligne laxiste.
Laxiste? Qui a dit laxiste ?

Université d'été du PS: sans projet, Aubry vitupère contre le Chef de l'Etat

En plein délire de persécution, Martine Aubry libère son agressivité

Retranchée dans son cercle étroit de courtisans, elle est clairement coupée des réalités

La sexagénaire n'a pas assez morflé
Bien qu'elle se dise "salie" et "abimée" (et quoi encore ?), Martine Aubry a-t-elle tellement souffert ? N'aurait-elle pas profité, le 8 août dernier, de ses droits à la retraite, si elle exerçait pleinement le métier à risques qu'elle dit. Elle est donc toujours là, humour lourd et face écarlate.
VOIR et ENTENDRE - Mission: découvrir les propositions de son projet ... Nous n'en sommes pas à un chiffrage !

Chacun notera l'inconséquence de l'oratrice fielleuse.
Dans l'instant où elle accuse le pouvoir d'amalgames, la rempailleuse du PS met dans le même panier d'osier les Rom (qu'elle refoule à Lille: voir et entendre dans PaSiDupes la déclaration indignée de François Fillon sur le comportement de la maire de Lille envers les Rom) et les gens du voyage.
Les derniers sont des Français qu'elle assimile (ni vu ni connu, j't'embrouille) à
des Rom sans papiers d'origine bulgare ou roumaine...
video
Le PS n'en est nulle part
De leur université d'été de La Rochelle, les socialistes ont envoyé des cartes postales d'unité, tandis qu'Aubry vitupérait contre le Chef de l'Etat, pour au total ne faire aucune proposition. Les présents n'ont pas été deçus; ils n'en espéraient aucune.

Ils ont en revanche été perfusés à la haine socialiste jusqu'à l'overdose.
Ils repartent chargés, mais comme ils sont venus, avec leurs a priori désespérés, leurs mauvais sentiments nihilistes et le cynisme de leurs critiques populistes.
La "gauche de progrès" stagne et régresse donc.

En régressant, l'opposition conservatrice tire le pays vers le bas
Ses critiques et insultes permanentes pèsent sur le moral des Français. Ses entraves et blocages malveillants retardent la sortie de crise: une responsabilité, dont la gauche devra rendre compte devant l'Histoire.