POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 7 février 2017

Vallaud-Belkacem suit désormais la voie Hamon mais déraille

"Benoît Hamon a voté tous les textes budgétaires et soutient le CICE," raconte l'ex-porte-parole de Hollande

Zéro pointé pour Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education

Pimprenelle veut faire croire que Benoît Hamon n'est pas si critique qu'on le dit de la politique économique du gouvernement. Mais le ralliement politique est un exercice périlleux, aussi pour les professionnels du grand écart comme Najat Vallaud-Belkacem et,
malgré une longue pratique de l'échauffement à la désinformation comme porte-parole, la ministre de l'Education s'est fait un claquage. 
Pendant la campagne de la primaire à gauche, Najat Vallaud-Belkacem avait pris le parti du premier ministre, Manuel Valls, candidat qui devait balayer ses six rivaux et qu'elle qualifia donc de  "seul véritable homme d'Etat"de la primaire. Mais celui qui croyait maîtriser le balai se retrouva à la poubelle et la fidèle de Hollande lâcha Valls pour passer à Hamon, tombeur de l'"homme fort" du parti socialiste et nouveau "seul véritable homme d'Etat".
video
Hamon saura-t-il résister à la bécasse ?
Rappelons que la rumeur d’une liai­son entre Manuel Valls et Najat Vallaud-Belka­cem a circulé un temps et que le premier ministre a dû en faire le démenti.
Sur ce présumé avatar de sa vie personnelle, il n’y est pas allé par quatre chemins et, au prin­temps 2016, entre la poire et le fromage d’un déjeu­ner avec des jour­na­listes de sa suite,  Manuel Valls aurait de lui-même attaqué à la hussarde les rumeurs qui évoquaient un coup de canif à son contrat de mariage avec la violoniste, le révélant en couple avec une subalterne de bureau, Najat Vallaud-Belka­cem, ministre de l’Édu­ca­tion.

L'amour rend bête !
Alba Ventura et Laurant Bazin, co-auteurs du livre Le Bal des dézin­gueurs (éditions Flam­ma­rion) ont révélé les propos off très surpre­nants du locataire de Matignon. Valls aurait ironisé sur "les sympa­thiques rumeurs que certains des jour­na­listes présents ce jour-là ont genti­ment relayées", mais que seuls ont eu alors à connaître les malheureux assidus des salles d'attente de dentiste. L'hôte de ce déjeu­ner précisa à ses invités que ses colla­bo­ra­teurs avaient été sommés "de tout lui faire remon­ter" au sujet de cette folle rumeur. 
Si Najat Vallaud-Belka­cem, mariée et mère des jumeaux d'un proche de Hollande à l'Elysée, a opté pour l’in­dif­fé­rence aux bruits de couloirs, Manuel Valls s'est défendu en affirmant qu'il forme "un couple très soudé" a­vec Anne Gravoin, son épouse légitime. L'entourage n'a pas hésité à raconter que Valls aurait fait de la provocation en posant sur les photos offi­cielles au côté de la ministre de l’Édu­ca­tion "pour montrer aux photo­graphes que la rumeur ne lui fait pas peur". Ambigu...

Après l'éviction de Valls et la victoire de Benoît Hamon, la frivole Najat Vallaud-Belkacem a décidé de soutenir le candidat élu du Parti socialiste.
Elle le publie sur France Inter le lundi 7 février .

VOIR et ENTENDRE la versatile politicienne :
video

Benoît Hamon n'est pas si critique avec le bilan du quinquennat, assure-t-elle:
"Remarquez quand même que Benoît Hamon a voté tous les textes budgétaires, par exemple. Que Benoît Hamon a bel et bien soutenu le CICE. Donc, il n'y a pas de sujet pour moi."
Mais Najat Vallaud-Belkacem dit n'importe quoi


Benoît Hamon a voté tous les textes budgétaires ?
Elle débloque...



Contrairement à ce qu'affirme Najat Vallaud-Belkacem, le député des Yvelines s'est à la vérité abstenu sur trois textes budgétaires après son départ du gouvernement : loi de programmation des finances 2014-2019, projet de loi de finances 2017 et 2015. 
Et voilà comment il justifiait son vote sur ce dernier lors d'une interview sur RFI fin 2014 :
"J'ai fait le choix difficile de m'abstenir, qui est un choix cohérent avec les raisons pour lesquels je ne suis plus membre du gouvernement : un désaccord sur une politique économique qui privilégie la réduction de la dépense publique pour financer 40 milliards d'aides et de soutien aux entreprises."
VOIR et ENTENDRE Benoît Hamon clamer son désaccord avec le gouvernement Valls, au micro de Frédéric Rivière, sur RFI :
video

Benoît Hamon soutient le CICE ?
Elle débloque...
Benoît Hamon n'a pas varié dans sa condamnation de la politique économique menée pendant le quinquennat de François Hollande.
En vérité, lors d'un déplacement en Lorraine vendredi 3 février, le candidat socialiste à la présidentielle s'est attaqué au... CICE, qu'il est donc censé soutenir d'après Najat Vallaud-Belkacem :
"On ne peut plus avoir une politique de soutien à l'économie, qui se fasse sans contrepartie. Remarquez l'année dernière l'explosion de la distribution de dividendes, au moment où l'on fait du CICE. Ça veut donc dire qu'une grande partie des aides apportées aux entreprises a servi à augmenter la rémunération des actionnaires, pas les salaires, et pas aux créations d'emploi. Moi, je juge qu'une politique comme celle-là n'est pas bonne pour le pays."

Cela dit, si Benoît Hamon trouve quelques aspects positifs au quinquennat auquel il a participé, notamment sur... l'Education, Najat Vallaud-Belkacem ment encore, lorsqu'elle affirme péremptoirement que son nouveau 'driver' est en accord avec la politique économique menée par le gouvernement socialiste.

Est-elle plus fiable dans son domaine actuel de compétence ? 
NVB, chargée de mission de Gérard Collomb, 
sénateur-maire PS de Lyon, en janvier 2003, 
est une trouvaille de Ségolène Royal,
dont elle fut porte-parole à 
à l'élection présidentielle de 2007
et à la primaire citoyenne de 2011 
Au vu de ces déclarations, il est permis d'en douter...
Najat Vallaud-Belkacem fait campagne pour le frondeur Hamon mais elle reste au gouvernement: soit elle n'est pas en campagne et peut rester au gouvernement pour ne pas laisser l'Education sans tête, soit la ministre de Cazeneuve est sur la ligne de son favori et, comme lui, doit démissionner.

Mais peut-être son seul souci est-il son intérêt personnel, celui de conserver son poste à la législative à venir. Avec l'aide du PS.

En attendant,
comme porte-parole du 'frondeur' Hamon, elle est recalée. 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):