POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 9 mars 2017

Vacherie de Hollande à Bernadette Chirac

Le président sortant fera-t-il vendre la résidence de vacances créée par la conseillère départementale ?

Le complexe hôtelier 
politiquement porté par l'ancienne première dame pourrait être bientôt vendu.

François Hollande aurait fait ce mauvais coup à Bernadette Chirac, 83 ans. Le magazine L'Express, relayé par plusieurs media, dont le site de France 3, annonce que le Domaine des Monédières, en Corrèze, pourrait être mis à la vente, bien que l'épouse du président Chirac s'y soit investie "corps et âme" selon l'hebdomadaire.

L'information est parue ce mercredi 8 mars 2017 dans l'hebdomadaire "L'Express". Et le magazine souligne qu'il s'agit là d'une vente "très politique", car le domaine de 65 chalets a été initié par Bernadette Chirac en 2011, au coeur du canton où l'élue voulait attirer le tourisme. Or, une telle vente ne peut se faire sans l'aval du Chef de l'Etat, François Hollande, président sur le départ animé par de mauvaises intentions à l'encontre de Bernadette Chirac.

Le complexe hôtelier situé à 22 kms de Tulle, dans son canton à Meyrignac-L'Église, a pour actionnaire principal la Caisse des Dépôts. Le chef de l'Etat aurait l'intention de donner son accord pour qu'il soit vendu. 

Un coup dur pour l'élue locale, hospitalisée en septembre dernier, d'autant plus que le patron du potentiel groupe acquéreur "Mondial Protection" (experts en sécurité privée ou industrielle depuis 1997) a pour conseiller Jean-Claude Laumond, l'ancien chauffeur de la famille Chirac, pendant 25 ans. Dans l'un de ses publications, le chauffeur écrit "ce livre est aussi une méthode de désintoxication. Pendant des années, j'ai été drogué au Chirac, drogue dure."

Un homme de confiance qui aurait quitté brutalement l'entourage des Chirac en 1997
 
L'idée d'une revanche est donc dans tous les esprits et la vente du complexe hôtelier se confirme. Actionnaire principal du domaine et propriétaire des biens immobiliers, la Caisse des Dépôts, l'a annoncée par la voix de sa directrice déléguée en Limousin, Annabelle Viollet. "Nous avons effectivement entamé une procédure de cession du Domaine des Monédières".
Le responsable du Domaine des Monédières, Jean-Paul Trichet, explique en revanche à France 3 ne pas avoir "entendu parler d'une telle vente", même s'il estime qu'elle serait logique. 

Du côté du groupe "Mondial Protection", on invoque le "secret défense" pour éviter de commenter la rumeur.
Le groupe Mondial Protection qui revendique sur son site web plus de 2.000 salariés et 70 millions d'euros de chiffre d'affaires est une société privée chargée de la protection des biens et des personnes, une activité bien éloignée du tourisme. Mais une entreprise peut vouloir diversifier ses activités. Mondial Protection est déjà présent en Limousin: le groupe possède une société de gardiennage en Corrèze, CIPS, à Pazayac, non loin de Brive.

Vengeance du chauffeur des Chirac et coup de sabot de l'âne Hollande
En plus de tacler le président de la République, l'hebdomadaire prête au chauffeur une autre vilenie supposée. L'ancien chauffeur de la famille Chirac, Jean-Claude Laumond, avait été remercié après 25 ans de service et garde une rancoeur tenace envers la famille de l'ancien président, Bernadette, en particulier. Le rachat du domaine constituerait donc une "revanche personnelle" pour cet homme affirme "L'Express".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):